FLASH

Dany Brillant en tournée dans les Zénith de France

Dany Brillant se confie à Closevent
A l'occasion de la Sortie de son 1er Best Of et sa tournée des Zénith

Dany Brillant célèbre ses 20 ans de carrière avec son public. La veille d’une grande tournée dans les Zénith et au Palais des Sport de Paris, l’enfant rebelle de la chanson française sort son premier Best Of. A la lecture des titres, on réalise que, rarement, un artiste français aura autant marqué la conscience collective. 5 millions d’albums vendus, des titres connus de tous : « Suzette », « Viens à Saint Germain », »Tant qu’il y aura des femmes », « Y’a que les filles qui m’intéressent »… Chaque album de Dany Brillant est une invitation au voyage et pour ré-enregistrer et ré-arranger ses chansons, il a choisi Miami. Une vingtaine de succès se succèdent sur les rythmes de Salsa, Mambo de jazz/ swing… En 20 ans, à contre courant du Hip Hop ou des musiques électroniques, il a réussi à redonner un nouveau souffle à une musique qui  nous vient des sources du rythme. Rencontre avec un auteur compositeur qui a séduit tous les publics.  

Une sélection de 20 chansons sur 20 ans de carrière. Comment s’est fait le choix des titres?

Dany Brillant : 20 ans, c’est long…j’ai choisi une chanson par année. Un choix subjectif partagé avec le public, en 20 ans et après beaucoup de scènes, j’ai son retour. Le titre  de l’album« Viens à Saint Germain » est celui de ma première chanson ; celle qui est sortie en premier de mon stylo, mon premier rêve. En même temps, c’est le quartier où j’ai travaillé, chanté pendant plusieurs années. Avant de passer à autre chose, j’avais besoin de faire le bilan de ces 20 dernières années, soit une génération. 

 Vous avez enregistré ce best of à Miami. Pourquoi ce choix ?

Dany Brillant : Miami est un peu la synthèse de ce que j’ai fait jusqu’à présent. C’est une ville d’Amérique avec une très grande influence latine. Un million de cubains y habitent mais également de nombreux vénézuéliens, des Puertoricains. L’Amérique et La Nouvelle Orléans, c’est avant tout la musique du Jazz. Donc ce choix était un parfait compromis pour un album synthèse, entre les influences latino (mambo, salsa…) et le Jazz/ swing. 

Comment avez-vous travaillé pour réadapter vos anciens titres. S’agit-il d’un travail de recomposition ?

Dany Brillant : j’ai, avant tout, choisi des titres que je trouvais datés dans l’orchestration. Il fallait que je refasse les voix car, en 20 ans, j’ai commencé par changer ma voix. J’ai aussi acquis une certaine expérience. J’ai fait beaucoup de voyages qui m’ont nourri pour écrire de nouveau arrangement, faire un nouvel habillage musical. « Viens à Saint Germain » avait été enregistré avec 4 musiciens il y a 20 ans ; pour cet album,  j’ai mis un grand orchestre de la Nouvelle Orléans.

Vous commencez une grande tournée dans les Zénith. Comment va se dérouler le spectacle. Est-ce un défi de reproduire l’ambiance cabaret/ jazz dans d’aussi  grandes salles 

Dany Brillant : ce sera un spectacle synthèse. Je suis allé à Saint-Germain, en Italie, à Cuba, à La Nouvelle Orléans, à Puerto Rico. Je ne pouvais pas transporter 5 décors sur scène. J’ai mis des écrans de 50m2 et vais diffuser des extraits inédits que j’avais tournés. On verra le dernier clip, « Bambino » reprise de Dalida, sur grand écran au Palais des Sports.  

Nos vifs remerciements à l'hôtel Park Lane, Paris 8ème, pour leur accueil. 



RECHERCHE KIOSQUE
Date
Région
Type d'event
10 EUR et moins !
BALLET
CINÉMA
COMÉDIE
CONCERT
HUMOUR
JEUNE PUBLIC
LES MUST !
LOISIRS
MAGIE SHOW
OPERA
SHOW TV
SPECTACLE MUSICAL
THÉÂTRE

theatre paris
concert paris
reduction paris
reduction theatre paris
reduction concert paris
theatre prix reduit
theatre prix reduit paris
concert prix reduit
concert prix reduit paris
theatre paris pas cher
concert paris pas cher